02 52 56 09 26

A Rennes, l'affichage va t-il disparaître ?

Conférence de Presse : Jeudi 31 mars à 11h30, Hôtel Saint-Antoine à Rennes
Les Afficheurs régionaux demandent 3 amendements et défendent le maintien responsable du média Affichage
 
Du 16 mars au 14 avril 2022, Rennes Métropole lance une enquête publique dans le cadre de la définition de son futur Règlement Local de Publicité Intercommunal (RLPi). Celui-ci réglemente l’implantation des panneaux publicitaires, des pré-enseignes et des enseignes sur le territoire des 43 communes de la métropole. 
Les afficheurs régionaux : Affiouest, Cadres Blancs, Cocktail Vision, LC Média, Promovil, Signali, demandent l’amendement de cette réglementation afin de préserver un outil d’information et d’idées accessible à tous les citoyens et nécessaire à la relance économique de ses principaux annonceurs : les structures économiques, culturelles et touristiques, déjà très fortement impactées par les deux années COVID. Sur Rennes Métropole, l’affichage est le second média derrière la Presse Quotidienne choisi par ces structures pour communiquer
Le futur RLPi, qui doit entrer en vigueur courant 2022, vise à restreindre le nombre et la taille des panneaux publicitaires, notamment l’affichage temporaire scellé au sol. Les orientations envisagées prévoient leur interdiction en bordure des voies situées en interface ville-campagne, ainsi que dans les secteurs patrimoniaux et paysagers, ce qui conduirait au démontage de la grande majorité du patrimoine actuel (plus de 83 % du parc) et l’apparition d’alternatives beaucoup plus polluantes : vélos flammes, affichage sauvage, hommes sandwich sur trottinettes… 
Le futur règlement envisage, par ailleurs, la réduction de la surface des panneaux dans les zones d’activités en zone urbaine, et sur le reste du territoire, ce qui reviendrait à en réduire considérablement l’impact et donc la pertinence aux yeux des annonceurs.  
Ces orientations, si elles étaient confirmées par les résultats de l’enquête publique, pourraient mettre à mal l’ensemble du tissu économique concerné par la publicité extérieure. Celui-ci représente sur le territoire de Rennes Métropole : 11 sociétés spécialisées, 100 emplois directs, 6 480 Annonceurs locaux, et  plus de 300 propriétaires privés. 
 
Calendrier des prochaines échéances 
Enquête Publique du 16 mars 2022 au 14 avril 2022.
Rapport des commissaires enquêteurs : 16 mai au plus tard.
Présentation aux Élus de Rennes Métropole : début juin 2022.
Vote final en Conseil Métropolitain : 30 juin 2022.
Parution du RLPI au Recueil des Actes Administratifs (RAA) : Juillet 2022.
Zoom sur les propositions du collectif des afficheurs régionaux
 
Le collectif reprend les 3 grandes décisions du RLPi
1. Limiter la publicité à 3 zones : Le collectif en accepte le principe 
Afin de réduire la présence publicitaire dans nos paysages du quotidien, tout en tenant compte des enjeux de visibilité des activités économiques, notamment locales, avec une distinction de l’aire urbaine (Rennes + 15 villes de la 1ère couronne) et les 27 villes périurbaines.
 
Le RLPi définit  3 zones de publicité. 
Zone 1 : regroupe les centres-bourgs, centres-villes et  secteurs résidentiels.
Zone 2 : concentre les zones d'activités.
Zone 3 : correspond aux abords des axes structurants du cœur de métropole. 
 
2. Réduire fortement la publicité, encadrer les enseignes
Concernant l’interdiction des panneaux d’affichage scellés au sol
o le collectif demande que l’on renonce à une telle mesure qui aurait pour effet de faire disparaitre un média de proximité et accessible en terme de budget à tous les profils d’annonceurs. Cette disparition contribuerait par ailleurs à une distorsion concurrentielle en faveur de l’affichage mobilier urbain et à une augmentation des coûts budgétaires, qui serait contraire à l’intérêt des annonceurs majeurs de l’affichage (culture, tourismes, Loisirs). Cela conduirait par ailleurs à un manque à gagner, tant pour les bailleurs privés, que pour les communes qui perçoivent les taxes sur l’affichage. 
 
o En revanche, le collectif accepte le principe de réduction des surfaces. Par ailleurs, les professionnels de l’affichage se sont engagés pour une réduction des émissions de gaz à effet de serre : 25 % d’ici 2025 ; 48 % d’ici 2030, pour atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050.
 
 
Le RLPi prévoit  que les publicités et pré-enseignes scellées au sol dans les zones d'activités en zone urbaine soient limitées à 4 m² (jusqu'à 12 m² auparavant), à raison d'un seul panneau publicitaire sur le linéaire de façade d'une rue d'une même unité foncière. Les possibilités d'affichage privilégient l'implantation sur le bâti, support déjà intégré dans son environnement. Les publicités et pré-enseignes murales sont réduites à 2 m² et 4 m² (au lieu de 12 m²).
Le collectif accepte le retrait des formats 4X3 (12 m2) qui représentent 37 % du parc d’implantation, soit 185 faces. 
 
Il demande le maintien des formats jusqu’à 8 m2 dans les zones 2 et 3 sachant que les formats 2 m2 et 4 m2 sont inadaptés en unité urbaine. 
 
Il demande que soit permis l’installation de panneaux jusqu’à 4 m2 en Zone 1 (résidentiel) 
 
Il accepte le principe d’un seul panneau publicitaire sur le linéaire de façade d'une rue d'une même unité foncière. 
 
3. Restreindre fortement les dispositifs lumineux et numériques
Les dispositifs numériques (publicités, pré-enseignes et enseignes) seront autorisés uniquement en zones d'activités en unité urbaine, réduits à 2 m² maximum (au lieu de 8 m²), scellés au sol, et limités à une luminance de 500 candelas. 
Le collectif des afficheurs régionaux demande que le digital soit autorisé jusqu’à 6 m² en Zone 2 et 3 (les panneaux numériques sont soumis à autorisation de la ville d’implantation). 
 
Et que le taux de luminance soit relevé afin de permettre l’utilisation de LED plus vertueuse en consommation d’énergie que la technologie LCD. 
 
Le projet du RLPi renforce le principe d'extinction nocturne, de 23h à 7h du matin (au lieu de 1h-6h) pour les publicités et les pré-enseignes. 
Le collectif accepte ce principe
CD_35_CD35_ESSPACES_NATURELS_SENSIBLES

L'Actualité du moment

Offres_WOOH_Visuel_WOOH

Le 22 décembre 2020

Affiouest lance les offres WOOH !

Cote_des_Legendes_KERLOUAN_-_6_rue_de_la_Cote_des_Legendes

Le 21 octobre 2020

La gamme Affinité s’agrandit dans le Finistère !

Un nouveau réseau 2m² de 15 faces sur la Côte des Légendes.

AFFIOUEST
RENNES
Siège social
10 rue du Breil
CS 98101
35081 Rennes Cedex 9
T. +33 (0)2 52 56 09 26
Carte
Retrouvez nos publications sur les réseaux sociaux
  • FB
  • LN